• La Compagnie dekalage

    La cie deKalages reprend

    La lettre d'une Inconnue de Stefan Zweig

    avec Marie Hélène Lelièvre et Dominique Courait.  

     

     les 25 et 26 à 20h30 , et le 27 mai à 17h à la chapelle Chavagnes près de l'église st Eutrope à Saintes 
     

    La jauge est petite donc ce sera plus simple de réservez par mail à ciedekalages@gmail.com ou au 0698892052.  

     

    La lettre d'une Inconnue Une histoire d'amour absolue. La jeune fille naïve  se glisse dans nos émotions d’enfants , elle nous entraine sur le fil des premières fois et se transforme en tragédienne, va plus loin que la vie ne nous l’autorise. C’est dans cet excès même qu’elle dérange et nous ravit. Elle est hors normes, hors temps. 

    Elle parle avec une langue dentelée, elle parle d’idéal, mais elle parle à un homme, un homme englué dans la société et ses plaisirs factices, dans une   société d e consommation de biens et de chairs, un homme d’aujourd’hui. 

      Mais cet homme est aussi un écrivain, celui-là même qui a inventé cette femme. Qui rêve finalement d'absolu, d'amour total, d'abandon infini ? L'inconnue qui se livre toute entière ou l'écrivain qui fantasme cette vie, cet amour ?   

     

     Là, pendant des mois et des années, dans le vestibule glacial, craignant la méfiance de ma mère, j'étais assise un livre à la main, tendue comme la corde d'un violon et vibrante comme elle quand ta présence la touchait. J'étais toujours occupée de toi, toujours en attente et en mouvement. Mais tu pouvais aussi peu t'en rendre compte que de la tension du ressort de la montre que tu portes dans ta poche et qui compte patiemment dans l'ombre tes heures et accompagne tes pas d'un imperceptible battement de coeur alors que ton regard hâtif l'effleure à peine une seule fois parmi des millions de tic-tac toujours en éveil" 

     

    Retour public :

    « Un spectacle inoubliable pour une performance hors du commun ! »

    « Texte splendide interprété si puissamment, si sensiblement ! »

     « Je suis encore plus touchée qu’à la lecture par cette version dont je garderai longtemps des frissons de plaisir ! Je n’y aurai pas cru. »

    « Remarquable interprétation, superbe mise en scène. J’ai découvert le texte de Zweig avec émotion."

    La Compagnie dekalage

    La Compagnie dekalage


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :